Video Screencast Help
Symantec to Separate Into Two Focused, Industry-Leading Technology Companies. Learn more.
Website Security Solutions

NAVIGATION EN EAUX TROUBLES !

Created: 27 Mar 2013 • Translations available: English, Deutsch, Español
Jimmy Edge's picture
0 0 Votes
Login to vote

Les médias sociaux se développent à un rythme époustouflant. Oui, il s’agit bien là d’un phénomène « viral » – et cela ne fait peut-être que commencer. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer les millions de personnes qui ont lutté bec et ongles pour mettre la main sur le dernier smartphone à la mode. Rien qu’autour de vous, combien de collègues brandissent fièrement leur nouveau joujou ?

Où que vous soyez, l'ampleur du phénomène vous saute aux yeux : PC portables dans les cafés, smartphones dans le train, portables/fixes/mobiles à la maison, et terminaux en tous genres au travail – connectés ou non à Internet. Résultat : jamais le danger n’a été si omniprésent.

14075 SinkSwim Q4-FR.jpg

Dans ces conditions, il n’est pas surprenant de voir de nombreuses directions informatiques manifester une certaine anxiété face à l’explosion des médias sociaux. Et on les comprend, car elles doivent à la fois gérer ce flux et reflux d’informations presque ininterrompu, tout en protégeant les données de leur entreprise. Les risques encourus : menaces physiques ou en réseau, phishing, malwares (logiciels malveillants), paramètres de confidentialité trop permissifs, fuites de propriété intellectuelle, et bien pire encore.

Bien entendu, la plupart des infections liées aux médias sociaux proviennent d’Internet. Il suffit d’une simple visite sur un site Web douteux pour exposer votre ordinateur ou terminal mobile aux malwares – sans même y télécharger un fichier ou une application. Il arrive également que des sites légitimes soient détournés à leur insu, en particulier les sites de news et de potins people.

Les cybercriminels peuvent aussi créer leur propre site people pour tromper leurs victimes. Autre terrain miné : les événements sportifs majeurs. Ainsi, de nombreux hackers ont récemment proposé l'achat de billets en ligne pour divers matchs ou envoyé des e-mails frauduleux à de « malheureux » gagnants.

Trop beau pour être vrai ? Sans aucun doute. Mais beaucoup d’internautes y croient volontiers, au point de tomber facilement dans le piège. En effet, selon le rapport Symantec Norton Security 2012 sur la cybercriminalité*, un internaute adulte sur cinq a déjà subi une cyberattaque sur les réseaux sociaux ou mobiles. Au menu : vol d’informations, SMS et hyperliens frauduleux, piratage de comptes, etc.

D’après ce même rapport, en 2012, le cybercrime mondial aurait coûté la bagatelle de 388 milliards de dollars. Au total, on compte près de 556 millions de victimes, représentant une perte cumulée de plus de 274 milliards de dollars.

Pour les cybercriminels, l’objectif ultime reste sans aucun doute la mainmise sur vos données personnelles, avec les répercussions que l’on connaît : pertes financières (pour votre entreprise, vos collaborateurs, vos clients et vous-même), violations de confidentialité, sanctions pour non-conformité, espionnage industriel et érosion de la réputation.

Heureusement, les utilisateurs comme leurs entreprises peuvent prendre plusieurs mesures pour éviter de telles infortunes.

UTILISATEURS

  • Ne stockez aucune information sensible sur vos ordinateurs et appareils mobiles connectés à Internet, à moins de les protéger par mot de passe.
  • Utilisez des mots de passe forts, composés de lettres minuscules et majuscules, de chiffres et de caractères spéciaux.
  • Optez toujours pour des paramètres de sécurité élevée sur les sites de médias sociaux et réduisez au maximum le partage de vos informations personnelles.
  • Installez une suite complète de logiciels de protection en ligne et, avant de saisir des informations personnelles sur un site Web, assurez-vous de la présence de l’icône du cadenas et du préfixe HTTPS dans la barre d’adresse de votre navigateur.
  • Vérifiez bien l’identité de vos correspondants. Sur Internet, il est très facile de se faire passer pour un autre.
  • Ne téléchargez pas automatiquement du contenu trouvé sur un site Web ou dans un e-mail. Ne répondez pas systématiquement. Ne cliquez pas sur les liens contenus dans les messages provenant des réseaux sociaux. Rendez-vous plutôt directement sur le site pour les consulter.
  • Installez uniquement des applications et logiciels provenant de sites réputés et de confiance. Les logiciels « gratuits » sont souvent truffés de malwares.

 

ENTREPRISES

  • Définissez et appliquez des politiques de partage de vos informations sur les blogs et pages Web de réseaux sociaux.
  • Optez pour une approche de sécurité multiniveau sur tout votre réseau informatique, à commencer par l’installation d’un certificat SSL pour protéger vos informations sensibles.
  • Sensibilisez vos collaborateurs aux menaces présentes sur les médias sociaux et aux moyens de les neutraliser.
  • Établissez des politiques et procédures pour les systèmes de détection des intrusions sur les réseaux de votre entreprise.
  • Alertez vos salariés quant à l'impact de leur propre comportement en ligne sur votre entreprise :
  • Formez-les régulièrement aux risques de sécurité
  • Encouragez-les à signaler immédiatement tout incident suspect.

Rien qu’en adoptant ces principes de base, vous renforcerez grandement la sécurité de votre entreprise.

Pour en savoir plus sur la sécurité des sites Web, téléchargez le rapport Symantec sur les menaces de sécurité des sites Web