1. /
  2. Security Response/
  3. Glossaire/
  4. DRL (Dirty Region Logging) (DRL (Dirty Region Logging, journalisation des zones modifiées))
  • Ajouter

Glossaire

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Z | _1234567890

DRL (Dirty Region Logging) (DRL (Dirty Region Logging, journalisation des zones modifiées))

Mécanisme de VxVM qui effectue le suivi des incohérences d'écriture de miroir facilitant la resynchronisation rapide des miroirs après une panne du système. En interne, la DRL est implémentée comme un mappage et non comme un journal.

Méthode par laquelle le VxVM contrôle et enregistre dans un journal les modifications apportées à un plex sous la forme d'une image bitmap des zones modifiées. Pour un volume DCO de style nouveau, le journal des zones modifiées est conservé dans le volume DCO. Pour les autres volumes, il est alloué à un sous-disque associé appelé sous-disque de journal.

Propriété facultative d'un volume, utilisée pour garantir la récupération rapide des volumes en miroir après une panne du système. La DRL assure le suivi des zones qui ont été modifiées par les écritures d'E/S sur un volume mis en miroir.