1. /
  2. Confident Insights Newsletter/
  3. Gestion des datacenters hétérogènes modernes
  • Ajouter

Gestion des datacenters hétérogènes modernes

26 mai 2009

Résumé

Les gestionnaires de datacenters n'ont pas la tâche facile. Ils doivent maîtriser la complexité du datacenter tout en réduisant les coûts. Ils doivent aussi évoluer dans un environnement où les attentes des utilisateurs sont élevées et la demande toujours croissante. Voici comment la standardisation de l'infrastructure peut les aider.
Aujourd'hui, le datacenter d'entreprise regroupe une multitude de technologies hétérogènes. Différents serveurs permettent de prendre en charge une large gamme de systèmes d'exploitation, de supports de stockage et de plates-formes matérielles provenant d'une multitude de fournisseurs, ainsi qu'un grand nombre d'applications et de bases de données spécifiques, et des outils issus de divers fournisseurs. Mais comme l'ont appris les gestionnaires de datacenters du monde entier, l'hétérogénéité a un prix. Un environnement personnalisé qui a été créé pour répondre aux besoins spécifiques d'une entreprise est complexe et onéreux.
Et comme si cela ne suffisait pas, le dernier rapport sur l'état du datacenter* de Symantec montre que la réduction des coûts est toujours la priorité numéro un des gestionnaires de datacenters. Etant donné le climat économique défavorable actuel, il n'est pas surprenant que les entreprises se tournent plutôt vers des solutions qui permettent de réduire les coûts immédiatement et qui garantissent un retour sur investissement plus important sur les ressources existantes, plutôt que des programmes ayant un retour sur investissement à long terme. Le rapport montre également que, malgré les difficultés qui se font actuellement sentir sur le plan économique, la demande en matière de services informatiques continue de croître.
La tâche des gestionnaires de datacenters est donc d'autant plus difficile. Ils doivent maîtriser la complexité du datacenter tout en réduisant les coûts et en gérant les effectifs. Ils doivent aussi évoluer dans un environnement où les attentes des utilisateurs sont élevées et la demande toujours croissante.
En d'autres termes, ils doivent trouver des solutions pour toujours faire plus avec toujours moins.
Cet article présente une vue d'ensemble des solutions Symantec de gestion du stockage et du Service Data Center Standardization. Il montre comment Symantec peut aider les entreprises à réduire de façon significative le nombre de technologies d'infrastructure disparates, d'outils, d'interfaces de gestion et de processus opérationnels déployés au sein de leurs datacenters.

Serveurs et ressources de stockage sous-utilisées

Les entreprises informatiques savent que, dans le contexte économique actuel, chaque achat informatique doit être justifié et apporter de réels avantages à l'entreprise en peu de temps. Voici quelques chiffres éloquents sur cette tendance : selon le rapport sur l'état du datacenter, les entreprises indiquaient en 2008 que les serveurs de leurs datacenters ne fonctionnaient qu'à 53 % de leur capacité. De plus, selon un rapport de The Info Pro de 2008, les entreprises utilisent seulement 35 % de leur capacité de stockage réelle.
De tels taux d'utilisation pourraient être tolérés en temps de forte croissance économique, mais ils sont tout simplement insensés en temps de crise. Utiliser seulement 35 % des capacités de stockage d'une baie revient à payer presque trois fois plus cher l'espace de stockage réellement utilisé. Les ressources non utilisées consomment aussi de l'énergie, augmentent les coûts de refroidissement et occupent inutilement de l'espace au sol, ce qui est un luxe.

Un meilleur niveau de normalisation

En déployant une couche de logiciels d'infrastructure indépendante du matériel, les organisations informatiques peuvent normaliser les politiques, processus et outils. Elles peuvent ainsi gérer et exploiter leurs datacenters sans abaisser le niveau fonctionnel et sans risque de blocage typiquement associé aux solutions proposées par un fournisseur unique. Pour profiter de ces avantages, la couche standard de logiciels d'infrastructure doit prendre en charge les principales plates-formes, baies de stockage et applications déployées au sein du datacenter.
La normalisation permet de réduire les coûts opérationnels en offrant aux entreprises les avantages suivants :
  • Amélioration de l'efficacité opérationnelle et réduction des coûts de main d'œuvre par le biais de processus, politiques et interfaces normalisés
  • Report des coûts liés au stockage et aux serveurs par l'optimisation de l'utilisation des ressources existantes
  • Réduction des coûts matériels grâce à l'utilisation de matériel banalisé et peu onéreux
  • Réduction des coûts d'administration grâce à la gestion et au déploiement de moins de technologies et de configurations
La normalisation de l'infrastructure logicielle permet aux entreprises de réduire la complexité en :
  • Améliorant la visibilité et les rapports sur les ressources du datacenter
  • Permettant des déploiements cohérents, stables et fiables de datacenters
  • Réduisant le nombre de technologies et d'outils utilisés pour gérer les datacenters
  • Améliorant la souplesse et l'efficacité professionnelles et réduisant les délais de mise sur le marché
  • Réduisant les temps d'arrêt et le temps moyen de réparation
  • Réduisant les besoins de formation

Solutions Symantec pour la normalisation

Les solutions Symantec de gestion du stockage et de la disponibilité permettent aux organisations informatiques de normaliser leurs environnements de stockage et de serveurs pour réduire la complexité et les coûts sans les contraintes d'une approche basée sur un fournisseur unique.
Veritas CommandCentral Storage est une solution de gestion des ressources de stockage proposant une vision et un contrôle centralisés des environnements hétérogènes de stockage physiques et virtuels. Grâce à des fonctions de gestion des capacités de stockage, de surveillance centralisée et de mappage d'applications, CommandCentral Storage améliore le taux d'utilisation du stockage, augmente la disponibilité des données, optimise les ressources et réduit les investissements et les coûts opérationnels.
Veritas Storage Foundation propose une solution complète pour la gestion en ligne des ressources de stockage hétérogènes. Cette solution, qui s'appuie sur les solutions de référence Veritas Volume Manager et Veritas File System, fournit un ensemble d'outils intégrés destinés à gérer de façon centralisée la croissance exponentielle des données, à optimiser les investissements en matériel de stockage, à protéger les données tout en étant capable de s'adapter à l'évolution des besoins de l'entreprise. Veritas Storage Foundation permet aux entreprises de gérer leur infrastructure de stockage à l'aide d'un seul outil.
Deux solutions de gestion clés sont disponibles gratuitement avec Veritas Storage Foundation : Veritas Storage Foundation Manager et Veritas Operations Services. Veritas Storage Foundation Manager est une solution de gestion pour les entreprises qui permet de générer des rapports sur les environnements d'applications, de serveurs et de stockage dans le but d'améliorer la productivité, de réduire la complexité et de limiter les risques. Veritas Operations Services propose un ensemble de services innovants de type "nuage" ("cloud-based") capables d'améliorer l'efficacité opérationnelle, d'assurer une gestion proactive et de garantir des pratiques d'excellence. Par exemple, "Health Check", l'un des services proposés, évalue les configurations et met à jour les paramètres d'environnement pour améliorer les performances, la disponibilité et l'utilisation.
Les solutions Symantec sont compatibles avec les principaux systèmes d'exploitation et les principales plates-formes matérielles de serveur et de stockage ainsi qu'avec les applications et les bases de données d'entreprises de référence sur le marché. Sans contrainte matérielle, Symantec peut aider les entreprises à concevoir et à mettre en œuvre un système de gestion d'infrastructure hétérogène et normalisé au niveau de l'entreprise toute entière.
Le service Data Center Standardization de Symantec est conçu pour évaluer l'environnement de stockage et de serveurs d'une entreprise, principalement en matière de gestion et de technologie, dans le but d'identifier à quels niveaux la normalisation peut apporter des avantages opérationnels.
Symantec traite le processus de normalisation par étapes.
  • Phase d'évaluation. La phase d'évaluation permet d'analyser l'environnement du client, de définir les objectifs en matière de normalisation des logiciels d'infrastructure et des interfaces de gestion ainsi que d'aborder plus spécifiquement les domaines suivants : le retour sur investissement financier et les avantages stratégiques de la normalisation pour l'entreprise ; les moteurs stratégiques tels qu'une complexité minimale et une réduction des coûts ainsi qu'une plus grande souplesse et une évolutivité accrue ; les normes, les outils, les processus et les technologies existant déjà (et dont la plupart peuvent être conservés) ; l'état souhaité, y compris les architectures de référence, les builds, les processus, les outils et les technologies standard.
  • Phase de conception. La phase de conception recouvre l'ensemble des activités requises pour créer le plan de normalisation : tâches, étapes-clés, ressources et coûts estimatifs de la normalisation du datacenter. Symantec fournit également une spécification des technologies, politiques, processus et compétences requises pour la normalisation ainsi que des architectures de référence et des builds standard des configurations les plus fréquemment déployées. Un plan de mise en œuvre des technologies, processus, architectures de référence et mises à jour technologiques normalisés est également développé.
  • Phase de transformation. La phase de transformation technique vient à la suite d'une série d'étapes normalisées permettant la mise en œuvre des technologies, des processus, des politiques et des interfaces requis pour la normalisation. Symantec déploie des outils de provisionning automatiques pour l'actualisation des builds standard et la mise à niveau des environnements existants ; configure les environnements normalisés pour assurer un niveau maximum de disponibilité, de performance, et de qualité ; et assure la migration des applications et des données de l'entreprise vers les environnements normalisés.
  • Phase opérationnelle. La phase opérationnelle exploite les avantages clés de la normalisation : des processus et politiques normalisés sont mis en œuvre ; les tâches répétitives sont automatisées ; des systèmes opérationnels sont intégrés ; et des compétences sont développées au cours d'ateliers sur site.

Conclusion

Le datacenter moderne est en perpétuel changement, ce qui peut présenter de nombreux avantages. Mais la multiplication de nouvelles technologies et de différents produits peut entraîner une très grande hétérogénéité, à tous les niveaux. Au fil du temps, les entreprises ont implémenté des plates-formes serveurs et de stockage qui tournent sur une multitude de systèmes d'exploitation différents. De plus, elles utilisent des plates-formes matérielles provenant de différents fournisseurs ce qui peut se comprendre sur le plan économique puisque cela permet de faire jouer la concurrence sur les prix du matériel. Mais cela accentue la complexité et peut poser des problèmes en termes de compatibilité.
Les solutions Symantec de gestion du stockage et le service Data Center Standardization Service permettent de réduire la complexité et les coûts de gestion des datacenters hétérogènes et multi-fournisseurs. En même temps, Symantec apporte de nombreux avantages en matière de performances et de disponibilité. La crise économique que nous vivons en ce moment amène les entreprises informatiques à s'intéresser de plus près aux avantages de la normalisation.

Retour à la newsletter Symantec