1. /
  2. Confident Insights Newsletter/
  3. Renforcez vos capacités opérationnelles pour faire face aux défis de l'économie
  • Ajouter

Renforcez vos capacités opérationnelles pour faire face aux défis de l'économie

24 septembre 2009

Résumé

Les responsables informatiques avisés savent qu'ils doivent agir dès maintenant s'ils veulent sortir plus forts de la crise et surclasser leurs concurrents. Découvrez comment renforcer vos capacités opérationnelles sans dépenser plus.
Peut-être avez-vous le sentiment que vous ne pouvez pas faire grand chose pour réduire l'impact de l'actuelle récession économique sur votre entreprise. Après tout, vous en faites déjà beaucoup en rognant sur les budgets, en mettant de côté les programmes informatiques ambitieux et en réduisant vos effectifs.
Rien ne vous oblige cependant à en rester là. Les responsables informatiques avisés savent que les moyens d'action ne manquent pas et qu'ils doivent agir dès maintenant s'ils veulent sortir plus forts de la crise économique actuelle et surclasser leurs concurrents. Pour savoir comment renforcer vos capacités opérationnelles sans dépenser plus, lisez la suite de cet article.

Une grande prudence dans les dépenses est impérative

Compte tenu du climat économique actuel, la plupart des services informatiques sont contraints de revoir leurs budgets à la baisse. Selon les prévisions publiées par IDC en février, le budget informatique mondial s'élèvera à 1 440 milliards de dollars en 2009, soit une augmentation de 0,5 % par rapport à 2008. Ce chiffre est en baisse par rapport aux 2,6 % de croissance que prévoyait IDC en novembre et loin des 5,9 % annoncés dans un rapport d'août 2008.
Au vu de ces chiffres d'IDC, Symantec conseille aux sociétés d'effectuer une analyse d'impact de leurs services informatiques, puis de les classer en fonction de leur importance pour l'entreprise. Ce classement leur permettra de mieux cibler leurs dépenses en privilégiant les applications les plus stratégiques et de faire en sorte que ces dernières disposent des niveaux de service appropriés.
Les entreprises doivent s'efforcer d'optimiser leurs budgets informatiques à tous les niveaux et veiller à ne pas trop dépenser pour les serveurs, le stockage, la protection des données ou des applications et l'administration. L'analyse d'impact permet aussi de savoir si votre environnement n'est pas sous-protégé et donc vulnérable aux interruptions d'applications et aux pertes de données.

Améliorez la gestion de votre espace de stockage

Selon une étude récente du cabinet Applied Research*, plus de la moitié des entreprises prévoient que leurs dépenses de stockage seront plus importantes en 2009 qu'en 2008. Cependant, le rapport Symantec State of the Data Center Report* indique que l'utilisation de l'espace de stockage ne dépasse guère les 50 %.
Il est clair qu'une telle situation ne peut perdurer.
N'utiliser que 50 % des capacités de stockage d'une baie revient à payer deux fois plus cher l'espace de stockage dont vous avez besoin. Les ressources non utilisées consomment aussi de l'énergie, augmentent les coûts de refroidissement et occupent inutilement de l'espace au sol, ce qui est un luxe. Un outil de gestion des ressources de stockage (SRM) peut permettre aux responsables du stockage de mettre un terme à cette situation une fois pour toutes. Gérer le stockage sans outil SRM, dit-on communément, c'est comme voyager sans carte. Avec un outil de gestion des ressources de stockage, les responsables peuvent évaluer leur situation et jouir d'une vue détaillée de l'environnement de stockage d'un bout à l'autre de l'entreprise. Un tel outil permet notamment de répondre à ces trois questions clés : Quel est le taux d'utilisation moyen ? Quel est le taux d'utilisation par application ? Quelles applications connaissent la croissance la plus rapide (ou la plus lente) ? En répondant à ces questions, les responsables pourront identifier à quels niveaux se situent les problèmes et quelles sont les possibilités de consolidation, et créer une liste de solutions classées par ordre de priorité.
Par ailleurs, une étude Symantec montre que la suppression des fichiers en double permet de réduire jusqu'à 500 fois les dépenses en bande passante et jusqu'à 50 fois le gaspillage de l'espace de stockage. Symantec conseille aux entreprises de mettre leur espace de stockage "à la diète" en déployant une technologie de déduplication apte à freiner la croissance des données et à réduire les coûts. La déduplication permet aussi d'éliminer les données redondantes des applications (en particulier celles des applications de collaboration comme les messageries électroniques) et de limiter ainsi la multiplication des données. L'exécution des tâches de sauvegarde et de restauration s'en trouve également accélérée.
N'oubliez jamais : Un fichier copié non récupérable est un fichier inutile mais une dépense qui peut être évitée. Supprimez-le.
Dans le même ordre d'idée, évitez d'archiver des informations dont vous n'avez pas besoin. Après tout, les contenus n'ont pas tous la même valeur. Par exemple, il peut s'agir d'informations confidentielles, de courriers personnels, de courriers indésirables, et ainsi de suite. C'est pourquoi vous avez plus que jamais besoin d'un outil permettant de contrôler efficacement les coûts d'archivage. Une solution de stockage offrant une méthodologie d'archivage des données en fonction de leur contenu peut vous aider à contrôler l'archivage. Ainsi vous ne stockerez que les contenus qui ont une valeur pour l'entreprise, avec leur contexte.
Par ailleurs, les départements informatiques sont souvent invités à collaborer avec les services juridiques afin de développer des systèmes de conservation des informations qui non seulement garantissent que les enregistrements ne risquent pas d'être perdus ou supprimés mais assurent leur restauration rapide en cas d'incident. En cas de litige nécessitant des recherches électroniques de documents, les entreprises doivent être en mesure de bloquer indéfiniment les contenus pertinents avec un minimum d'impact sur les ressources informatiques et de stockage. Une solution d'archivage vous aidera à réduire le décalage entre la technologie et la réglementation afin d'éliminer les risques liés à la non-conformité.

Standardisez, puis automatisez

Les directeurs informatiques les plus avisés ont d'ores et déjà mis en place des processus, des politiques et des procédures de standardisation dans leurs entreprises. La standardisation réduit la complexité. Elle facilite en outre l'automatisation et le passage à une gestion centralisée, aidant ainsi à éliminer les bureaux compartimentés, à rationaliser les effectifs et à redistribuer les ressources vers des activités plus génératrices de profit.
Symantec conseille également d'automatiser la restauration des applications afin d'accélérer la reprise des services informatiques stratégiques. L'automatisation du processus de restauration permet de minimiser les temps d'arrêt du système, ce qui se traduit par une réduction des pertes potentielles de revenus et une productivité accrue qui ont un impact direct sur le chiffre d'affaires.

Conclusion

Il est vrai que les possibilités d'agir sur le marché restent limitées dans l'immédiat. En revanche, aux niveaux opérationnel et stratégique, les moyens d'action ne manquent pas pour permettre à votre entreprise de sortir de cette crise économique la tête haute. Les étapes décrites dans le présent article vous aideront à positionner votre infrastructure sur des bases saines. Une fois notre économie rétablie, vous serez ainsi en position de force pour tirer parti des nouvelles opportunités.
Pour savoir comment maintenir la compétitivité de votre datacenter à moindre coût, téléchargez le livre blanc de Symantec "Guide pour les responsables informatiques - L'optimisation dans le paysage économique actuel*."

 

*en anglais

Retour à la newsletter Symantec