1. /
  2. Security Response/
  3. Glossaire/
  4. Smurf DoS attack (attaque par déni de service Smurf)
  • Ajouter

Glossaire

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Z | _1234567890

Smurf DoS attack (attaque par déni de service Smurf)

Couramment utilisé pour vérifier si un ordinateur défini est accessible, Ping est un outil logiciel disponible sur la plupart des systèmes d'exploitation. Lors de l'exécution de l'outil Ping, un paquet de demande d'écho ICMP est envoyé à l'ordinateur cible. Si l'ordinateur cible reçoit le paquet TCP, il répond pour confirmer la demande ping. Dans le cas d'une attaque par déni de service (DoS) Smurf, l'adresse IP de retour du paquet de Ping est établie à partir de l'adresse IP de l'ordinateur visé. Le ping est envoyé à l'adresse IP de diffusion complète. Avec cette technique, chaque ordinateur réagit aux paquets ping simulés et répond à l'ordinateur visé, qui se trouve alors saturé. Elle tire son nom d'attaque "Smurf" du nom que porte l'outil de déni de service utilisé pour exécuter l'attaque. Pour réduire ce risque d'attaque, vous pouvez désactiver la diffusion dirigée IP, qui n'est pas souvent utilisée ni nécessaire. Certains systèmes d'exploitation sont configurés de sorte à empêcher l'ordinateur de répondre aux paquets ICMP.