Symantec Research Labs

Selon Greg Clark, notre PDG, les technologies de cybersécurité changent tous les trois ans. En tant que division de recherche internationale de Symantec, Symantec Research Labs (SRL) occupe une place prépondérante dans l'exploration des futures technologies de cybersécurité dans les milieux industriels et universitaires. 

Les trois axes de recherche principaux de SRL sont les suivants :

  • Offrir un leadership éclairé en matière de sécurité et de confidentialité en interne chez Symantec ainsi que dans la communauté industrielle et universitaire mondiale
  • Inventer le futur de la sécurité et renforcer le leadership de Symantec en termes de propriété intellectuelle
  • Intégrer nos innovations basées sur le paysage des menaces en tant que fonctionnalités dans nos produits

Au cours des quinze dernières années, les innovations de la division SRL ont amélioré nos produits de sécurité. Voici quelques exemples de leurs contributions :

  • Moteurs principaux (STAR) de Symantec : moteur AV, moteur de réputation, technologie de nettoyage des fichiers et des ordinateurs, indicateurs mesurant le risque
  • Sécurité de l'entreprise : analyses du comportement des utilisateurs, découverte et analyse des incidents, cyberassurance, Risk Insight, technologie SOC basée sur l'intelligence artificielle
  • Technologies émergentes : Internet des Objets (notre technologie renforce désormais la sécurité de plus d'un milliard d'appareils IoT, des appareils électroniques grand public aux infrastructures critiques en passant par les automobiles)

Présentation des derniers travaux

  • 11 publications académiques de premier plan au cours des 12 derniers mois
  • Plus de 2 150 mentions confirmées sur le travail de la division SRL rien qu'en 2017
  • Membre du comité du programme de conférences de haut niveau :
    IEEE S&P, USENIX Security, ACSAC, RAID, KDD, CCS, DIMVA, IJCAI, KDD, IEEE Deep Learning and Security
  • Exercice fiscal 2018 : 31 brevets délivrés (taux de réussite de 94 %) soit 1/5 of de l'ensemble des brevets de Symantec
  • Augmentation de notre investissement dans la recherche, notamment dans un nouveau laboratoire SRL spécialisé dans le domaine de la confidentialité en Allemagne

 

Travaux de recherche

Publications importantes

2018

2017

2016

 

Archives des travaux de recherche

2017 | 2016 | 2015 | 2014 | Tout

 

Présentation des employés de l'équipe SRL

 

Sandeep Bhatkar
Directeur technique
 

Sandeep Bhatkar est directeur technique chez Symantec Research Labs (SRL) à Mountain View, en Californie. Il est titulaire d'un doctorat en informatique, qu'il a obtenu à l'Université de Stony Brook ainsi que d'une licence en informatique obtenue à l'Institut indien de technologie de Bombay. Ses sujets de recherche se centrent généralement sur des domaines tels que la sécurité des logiciels, les langages de programmation et le machine learning. Chez SRL, il a dirigé des projets de recherche dans le domaine de la cybersécurité, en mettant l'accent sur l'application de techniques de machine learning à des analyses et détections de malwares automatisées. Ses recherches se sont révélées très utiles pour un certain nombre d'outils et de technologies de produit commercial internes de Symantec, tels que Sonar, Disarm, Cynic et Synapse. Depuis peu, il développe des techniques d'analyses de données et de visualisation pour détecter les menaces internes et les attaques ciblées.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Leyla Bilge
Chercheuse
 

Leyla Bilge est ingénieure de recherche chez Symantec Research Labs depuis 2012. Elle a obtenu son doctorat en décembre 2011 à l'école Eurecom située dans le sud de la France. La thèse de son doctorat s'intitule Network-based Botnet Detection. Elle y présente trois différentes techniques de détection de réseau de bots basée sur le réseau, dont l'exposition.

Ses sujets de recherche couvrent la plupart des problèmes liés à la sécurité informatique avec une attention particulière sur les systèmes de détection de malwares basés sur le service DNS, les analyses antimalware, l'ingénierie inverse et l'analyse du Big Data. Elle effectue actuellement une analyse de données à grande échelle sur les flux de données de sécurité pour trouver des systèmes de détection de malware innovants et faire de nouvelles découvertes sur les cybermenaces. Elle travaille sur le développement d'un système de détection des domaines malveillants qui exécute une analyse DNS passive sur d'importantes collectes de données DNS produites par des utilisateurs réels. Elle participe également au projet WINE (WorldWide Intelligence Network Environment) de Symantec.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Matteo Dell'Amico
Chercheur
 

Matteo Dell'Amico travaille dans l'équipe Symantec Research Labs depuis 2014. Il a obtenu son doctorat en informatique en 2008, à l'université de Gênes (Italie) et il a travaillé chez EURECOM (France) entre 2008 et 2014. Ses recherches actuelles sont axées sur la création d'algorithmes évolutifs et d'une solution pour les systèmes traitant un volume de données très élevé.

Ses domaines de recherche sont orientés sur les systèmes distribués et la sécurité ; il a étudié des sujets tels que les systèmes point à point, les systèmes de réputation, la sauvegarde et le stockage distribués, les systèmes de recommandation, la planification et la sécurité des mots de passe.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Petros Efstathopoulos
Chercheur
 

Le Dr Petros Efstathopoulos est directeur technique senior dans l'équipe Symantec Research Labs à Culver City, en Californie. Il est titulaire d'un doctorat et d'un master en informatique obtenus à l'université de Californie, à Los Angeles (UCLA). Il possède également une licence en génie électrique et informatique qu'il a obtenue à l'université polytechnique nationale d'Athènes, en Grèce (NTUA). Pendant son doctorat, il a travaillé sur le système d'exploitation Asbestos, qui a permis de mettre en place un contrôle du flux des informations décentralisées pour maîtriser les impacts des bogues et renforcer la sécurité.

Le Dr Efstathopoulos a travaillé sur la conception et la mise en œuvre d'un grand nombre de systèmes informatiques, notamment sur les systèmes d'exploitation et le développement du noyau, les systèmes de stockage et de fichiers, la sécurité, les systèmes distribués, la virtualisation et la mise en réseau des systèmes. Depuis qu'il a rejoint Symantec Research Labs en 2009, il s'intéresse plus particulièrement aux systèmes de sauvegarde ou de stockage nouvelle génération, à la sécurité du stockage portable et à la sécurité et la confidentialité du réseau. En tant que membre de l'équipe SRL, il est l'auteur de plusieurs travaux de recherche et est à l'origine d'un grand nombre de brevets. Il dirige actuellement l'équipe Symantec Research Labs en Europe.

Harbormaster: Policy Enforcement for Containers Mingwei Zhang, Daniel Marino, Petros Efstathopoulos. Publié dans les actes 2015 IEEE 7th International Conference on Cloud Computing Technology and Science (CloudCom'15)

Building a High-performance Deduplication System, Fanglu Guo, Petros Efstathopoulos, 2011 USENIX Annual Technical Conference (USENIX ATC '11), prix du meilleur travail de recherche présenté lors d'une conférence (Best Paper Award)

Travaux de recherche sélectionnés :

  • Harbormaster: Policy Enforcement for Containers
    Mingwei Zhang, Daniel Marino, Petros Efstathopoulos. Publié dans les actes 2015 IEEE 7th International Conference on Cloud Computing Technology and Science (CloudCom'15)

  • Building a High-performance Deduplication System
    Fanglu Guo, Petros Efstathopoulos, 2011 USENIX Annual Technical Conference (USENIX ATC '11), prix du meilleur travail de recherche présenté lors d'une conférence (Best Paper Award).

 

Plus de détails
Réduire
 

Christopher Gates
Chercheur
 

Le Dr Christopher Gates a rejoint l'équipe SRL basée à Culver City, en Californie, au mois de septembre 2014. Il a obtenu un doctorat en informatique à l'université de Purdue, sous les conseils avisés du professeur Ninghui Li, et était membre actif de CERIAS, un programme interdisciplinaire centré sur la cybersécurité. Avant d'obtenir son doctorat, il a travaillé en tant qu'ingénieur logiciel senior dans une start-up à New York. Les sujets de recherche du Dr Gates portent sur la sécurité des systèmes et le machine learning. Ses recherches récentes dans le domaine des applications mobiles visent notamment à trouver un moyen d'utiliser efficacement le machine learning pour générer une mesure du risque pour une application. Ce travail porte également sur les performances de ces indicateurs de risque et la recherche d'une technique pour transmettre plus efficacement les informations aux utilisateurs qui, en fin de compte, consomment et ont un impact sur cet indicateur.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Yufei Han
Ingénieur de recherche principal
 

Yufei travaille en tant qu'ingénieur de recherche principal dans l'équipe SRL basée à Sophia Antipolis. Il a obtenu son doctorat en informatique à l'Académie des sciences de Chine, à Pékin, en 2010. Ses recherches se centraient sur le machine learning et la reconnaissance des schémas. Avant de rejoindre Symantec, il était chercheur à l'INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique), où il effectuait des recherches sur le machine learning pour un système de transport intelligent.

Yufei possède une vaste expérience dans différentes techniques de machine learning, notamment la classification semi-supervisée, le clustering et les modèles graphiques probabilistes pour l'inférence bayésienne. Il a appliqué ces techniques dans le domaine des transports (modélisation du trafic) et dans le cadre du diagnostic de dysfonctionnement pour les anomalies mécaniques des systèmes de transport. Plus récemment, il a participé au projet BigFoot financé par le septième programme-cadre de la Communauté européenne. Dans ce projet, son travail consistait à développer des prévisions des suites de durée pour exécuter des grilles de données intelligentes à grande échelle et à sélectionner des fonctions semi-supervisées pour les applications de sécurité de Symantec.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Michael Hart
Chercheur
 

Michael Hart est directeur technique. Il a apporté d'importantes contributions à Symantec dans de nombreuses lignes de produits depuis son arrivée en 2011. Il a développé une technique de réputation pour les URL sans antécédent, qui fonctionne grâce au machine learning et qui se base sur la langue. Cette technique est aujourd'hui utilisée par Managed Security Services et MessageLabs ; elle bloque une dizaine de millions de spams tous les mois. Il a participé à la création de la technologie fondamentale qui permet à la technologie VML de Symantec DLP de fonctionner et a apporté une mise à jour indispensable aux règles de détection utilisées pour les violations de politique HIPAA grâce à une technique innovante qui extrait automatiquement la terminologie médicale. Il a développé plusieurs fonctionnalités essentielles pour la version 4.0 de Data Insight, notamment l'analyse des réseaux sociaux pour l'activité des utilisateurs de fichier, afin d'identifier des comportements inhabituels qui peuvent être le signe d'une activité intrusive. Il est l'auteur de 8 publications universitaires de référence sur la sécurité et le machine learning, il a déposé 11 demandes de brevet, dont 3 lui ont été délivrés, et il est membre du groupe de travail Enduring Security Framework Insider Threat de la NSA. Ses sujets de recherche portent sur les interactions entre machine learning, traitement automatique du langage naturel (TALN) et sécurité.

Travaux de recherche sélectionnés :

  • PhorceField: A Phish-Proof Password Ceremony
    Michael Hart, Claude Castille, Manoj Harpalani, Jonathan Toohill et Rob Johnson (Université de Stony Brook) ; Proceedings of the 27th Annual Computer Security Applications Conference (ACSAC 2011), Orlando, Floride, décembre 2011
Plus de détails
Réduire
 

CW Hobbs
Ingénieur
 

CW Hobbs est un ingénieur système de laboratoire dans l'équipe Symantec Research Labs. Il est responsable de la gestion et de la préparation des systèmes informatiques de la division SRL et participe aux tâches relatives au benchmarking et au contrôle de la qualité. Il s'est spécialisé dans la physique et la psychologie à Grinnell College et a été diplômé en informatique à l'université de l'Iowa.

Dans l'État de l'Iowa, il était assistant de recherche dans le département de physiologie et biophysique de la faculté de médicine, où il a eu l'opportunité d'acheter et de gérer l'un des premiers systèmes VAX-11/780 vendus. Après avoir obtenu son diplôme d'études supérieures, il a rejoint le groupe VMS Engineering de Digital, où il était l'un des premiers membres du groupe d'ingénierie VAXcluster. Il a ensuite intégré le petit groupe de développement avancé de Digital basé au CERN, à Genève en Suisse. Chez CERN, il a participé à la réalisation d'un prototype et de tests de systèmes informatiques utilisés pour le LEP et le LHC. Son bureau se trouvait à quelques mètres du bureau de Tim Berners-Lee lors de la naissance et des débuts du World Wide Web.

Plus de détails
Réduire
 

Daniel Kats
Chercheur
 

Daniel Kats a rejoint l'équipe SRL basée à Culver City, en Californie, au mois de mars 2016. Il est titulaire d'un Bachelor of Science de l'Université de Toronto, spécialisé en informatique, avec option mathématiques. Il a ensuite obtenu un Master of Science en science informatique de l'Université de Toronto, sous la tutelle du professeur Eyal de Lara, membre du groupe des systèmes et réseaux. Ses travaux d'études supérieures se centraient sur le sous-système de virtualisation Linux et le transfert matériel. Chez Symantec Research Labs, Daniel Kats s'est spécialisé dans l'architecture et la sécurité des systèmes cloud, la détection des anomalies et les interactions entre apprentissage automatique et confidentialité.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire

Ashwin Kayyoor
Chercheur principal senior
 

Le Dr Ashwin Kayyoor est chercheur principal senior chez Symantec Research Labs. Il a obtenu son doctorat en informatique à l'université du Maryland, à College Park, sous les conseils avisés des professeurs Amol Deshpande et Jimmy Lin. Le titre de la thèse de son doctorat était « Minimizing Resource Consumption through Workload Consolidation in Large-scale Distributed Data Platforms ».

Ses sujets de recherche portent notamment sur la conception et le développement de systèmes évolutifs pour effectuer des analyses de données à grande échelle. Il aime également appliquer des concepts tels que le machine learning, le TALM et la théorie des graphes pour résoudre les problèmes de science des données et, plus généralement, les problèmes de systèmes de gestion de données à grande échelle. À ce jour, il a publié plusieurs travaux de recherches dans des conférences de premier plan et a déposé de nombreux brevets dans le domaine de l'analyse, du stockage et de la sécurité des données.

Grâce à différents stages et opportunités de recherche, il a déjà travaillé sur des problèmes qui couvrent de nombreux domaines de recherche, tels que les marchés de données, l'extraction d'informations, la sécurité des messages électroniques, l'intelligence artificielle, l'informatique parallèle, le machine learning, le TALM et l'analyse de graphes.

Plus de détails
Réduire
 

Daniel Marino
Chercheur
 

En 2011, Daniel Marino a intégré l'équipe de recherche principale de la division SRL basée à Culver City, en Californie. Il a obtenu un doctorat en informatique à l'université de Californie de Los Angeles (UCLA) et une licence en informatique et mathématiques à l'université de Californie de Berkeley. Avant de rejoindre Symantec, le Dr Marino a travaillé en tant que consultant chargé de développer des logiciels d'entreprise personnalisés. Il a également effectué des stages chez Microsoft Research et IBM Research.

L'objet des recherches du Dr Marino s'inscrit largement dans le domaine des langages et systèmes de programmation. Il possède de l'expérience dans le développement de diverses analyses de programmes statiques et dynamiques, des systèmes visant à renforcer les politiques de sécurité et des optimisations de compilateur et de matériel qui simplifient le modèle de mémoire visible pour les programmeurs des systèmes concurrents. Ses sujets les plus récents concernent l'analyse de vastes ensembles de données et l'évaluation de la sécurité et des performances des applications mobiles.

Travaux de recherche sélectionnés :

  • A Safety-First Approach to Memory Models
    Abhayendra Singh, Satish Narayanasamy, Daniel Marino, Todd Millstein, Madanlal Musuvathi ; revue IEEE Micro Top Picks, Volume 33, Numéro 3, mai/juin 2013

  • Detecting Deadlock in Programs with Data-Centric Synchronization
    Daniel Marino, Christian Hammer, Julian Dolby, Mandana Vaziri, Frank Tip, Jan Vitek ; International Conference on Software Engineering (ICSE), mai 2013
Plus de détails
Réduire
 

Susanta Nanda
Chercheur
 

Le Dr Susanta Nanda est chercheur chez Symantec Research Labs à Culver City, en Californie. Il a obtenu sa licence en informatique et ingénierie à l'Institut indien de technologie, à Kanpur, en 2000, son master en informatique à l'université de Stony Brook en 2004 et son doctorat en informatique à l'université de Stony Brook en 2007. Avant d'obtenir son diplôme d'études supérieures, il a travaillé pour le département de recherche Database Systems chez Bell Labs, de 2000 à 2002. Il a également travaillé en tant que stagiaire en recherche chez IBM Watson Research Center.

Pendant ses travaux de recherche de doctorat, il a développé des techniques et des outils liés à la détection/prévention d'intrusion, la génération de signature d'attaque, la virtualisation au niveau du système d'exploitation, la reprise après incident et les analyses et l'instrumentation binaire.

Ses sujets de recherche incluent la sécurité des logiciels, les technologies de virtualisation et la protection des données. Ses recherches actuelles portent sur les technologies visant à améliorer la sécurité et la gestion des terminaux. Il a développé une technologie (brevet en instance) qui protège les terminaux contre la fuite de données utilisateur sensibles provenant de transactions sur le navigateur web et qui empêche que les téléchargements malveillants sur navigateur endommagent les terminaux de façon permanente.

Travaux de recherche sélectionnés :

  • Execution Trace-Driven Automated Attack Signature Generation
    Susanta Nanda et Tzi-cker Chiueh (Symantec Research Labs) ; Proceedings of the 24th Annual Computer Security Applications Conference (ACSAC 2008), Anaheim, Californie, décembre 2008

  • Large scale malware collection: lessons learned
    Susanta Nanda et Tzi-cker Chiueh (Symantec Research Labs) ; Proceedings of the 24th Annual Computer Security Applications Conference (ACSAC 2008), Anaheim, Californie, décembre 2008
Plus de détails
Réduire

Johann Roturier
Chercheur
 

Le chercheur Johann Roturier travaille en tant qu'ingénieur de recherche principal dans l'équipe SRL basée à Dublin. Il a terminé la thèse de son doctorat en 2007, dans laquelle il étudiait l'impact des règles du langage contrôlé sur plusieurs caractéristiques de document traduit par une machine. Entre 2007 et 2010, son travail se centrait sur l'évaluation, le déploiement et l'intégration de nouvelles technologies liées au langage et à la traduction (telles que le langage contrôlé et la traduction automatique) au sein de workflows de création et d'adaptation. Durant cette période, il a participé à des activités de standardisation via un comité technique OASIS. Au cours des trois dernières années, il a fait partie de nombreux comités de programmes pour des conférences sur la linguistique informatique et la traduction automatique. Par ailleurs, il est récemment devenu membre de l'équipe de rédaction de la revue Machine Translation. Dans le cadre de son travail, il réalise des projets impliquant des organismes gouvernementaux externes, des entreprises, des universités et des communautés Open Source.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Kevin Roundy
Chercheur
 

Kevin Roundy a obtenu un doctorat à l'Université du Wisconsin en mai 2012 et a commencé sa carrière dans l'équipe Symantec Research Labs immédiatement. Sa thèse, Hybrid Analysis and Control of Malware (Analyse hybride et contrôle des malwares), décrit les outils qu'il a développés pour soumettre les malwares défensifs à une analyse statique et dynamique. Depuis qu'il a rejoint Symantec, Kevin Roundy a collaboré à la création de plusieurs moteurs de détection des menaces basées sur diverses techniques, notamment l'exploration des relations, la mise en cluster évolutive, des moteurs de traitement de règles efficaces et la modélisation des risques. Il est spécialisé en systèmes d'apprentissage automatique et de base de données et a commencé ses études à l'université Brigham Young. Il est originaire de la ville d'Ithaca, dans l'État de New York.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Yun Shen
Chercheur
 

Le Dr Yun Shen est chercheur chez Symantec Research Labs. Il a obtenu son doctorat en informatique à l'université de Hull au Royaume-Uni, en 2005, où ses recherches étaient axées sur l'indexation et la récupération des données XML distribuées. En 2000, il a obtenu sa licence en informatique à l'université de Sichuan en Chine.

Le Dr Shen participe actuellement au projet BigFoot financé par le septième programme-cadre de la Communauté européenne. Avant de rejoindre Symantec, il était chercheur dans le laboratoire HP Labs de Bristol où il travaillait sur des technologies permettant de renforcer la confidentialité et sur une infrastructure cloud. Avant cela, il a effectué des recherches sur l'analyse des renseignements soutenues par un financement gouvernemental à l'université de Bristol. Il a publié des travaux dans des revues et conférences internationales.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Saurabh Shintre
Chercheur principal
 


Saurabh Shintre est chercheur principal dans l'équipe Symantec Research Labs. Ses domaines de recherche principaux sont le chiffrement, la sécurité web et réseau et l'apprentissage automatique. Avant de rejoindre Symantec, il a obtenu son doctorat en sécurité informatique à l'université Carnegie-Mellon (CyLab), dans le domaine des analyses théoriques des attaques par canaux latéraux.

Plus de détails
Réduire

Darren Shou
Directeur principal

Darren Shou est directeur principal des laboratoires de recherche mondiaux chez Symantec. Dans le cadre de cette fonction, Shou est chargé de transformer les idées de recherche en produit, de développer la vision technologique, d'encourager l'innovation et de développer le leadership technique. Symantec Research Labs (SRL) a recherché et développé de nombreuses innovations dans tous les domaines d'activité de Symantec qui ont tous eu un impact sur des centaines de millions de clients Symantec. Darren Shou a supervisé le développement de la plate-forme d'analyses de sécurité, appelée Worldwide Intelligence Network Environment, qui a permis d'apporter un écosystème d'innovations ouvertes pour le partage de données liées à la cybersécurité. Reconnue par plusieurs organismes gouvernementaux, tels que la National Science Foundation, elle a précédé la plate-forme sécurisée unifiée de Symantec. D'autres innovations des laboratoires de recherche ont remporté le prix du meilleur produit de l'année, salué par des analystes de l'industrie, et une mention d'honneur de la NSA. Darren Shou a également supervisé le développement de la technologie Disarm, une fonctionnalité de sécurité transformationnelle qui protège contre les menaces de contenu actif Zero Day. Il a aussi dirigé les travaux initiaux de recherche et de développement des initiatives de détection des menaces persistantes avancées et de mise en place de technologie de cyber-assurance.

Auparavant, il était chargé de diriger les initiatives de collaboration ouvertes pour faire avancer les recherches, encourager l'innovation et former la prochaine génération de leaders technologiques. Avant cela, Darren Shou a occupé le poste de manager du groupe de sécurité de l'entreprise et était responsable du développement des activités OEM de l'entreprise. Avant de rejoindre Symantec, il était gestionnaire de programme chez Microsoft. Il est également membre de plusieurs conseils consultatifs académiques.

Darren Shou a obtenu une licence en ingénierie et informatique à l'université de Californie du Sud.

Travaux de recherche sélectionnés :

  • Toward a Standard Benchmark for Computer Security Research: The Worldwide Intelligence Network Environment (WINE)
    Tudor Dumitras et Darren Shou (Symantec Research Labs) ; Proceedings of the First EuroSys Workshop on Building Analysis Datasets and Gathering Experience Returns for Security (EuroSys BADGERS 2011), Salzbourg, Autriche, avril 2011
Plus de détails
Réduire
 

David Silva
Ingénieur logiciel
 

David travaille en tant qu'ingénieur logiciel pour les services d'ingénierie partagés de la zone EMEA de Symantec. Il a obtenu son diplôme en informatique en 2007, année où il a rejoint la multinationale Cision AB, dans laquelle il a travaillé pendant près de 4 ans sur plusieurs projets logiciels liés aux renseignements des communications et des affaires. En janvier 2012, il a rejoint le groupe de recherche de Symantec pour travailler sur un projet financé par la Commission européenne : ACCEPT (Automated Community Content Editing Portal).

Travaux de recherche sélectionnés :

  • The ACCEPT Post-Editing environment: a flexible and customisable online tool to perform and analyse machine translation post-editing
    Johann Roturier, Linda Mitchell et David Silva. 2013. Publié dans : Proceedings of MT Summit XIV Workshop on Post-editing Technology and Practice. Nice, France.
Plus de détails
Réduire
 

Yuqiong Sun
Chercheur
 

Yuqiong Sun a obtenu son doctorat à l'université de Pennsylvanie, sous les conseils avisés du Dr Trent Jaeger. Ses sujets de recherche couvrent divers domaines de la sécurité des systèmes et du réseau, notamment la fiabilité de l'informatique, la sécurité de la virtualisation, la sécurité des plates-formes cloud, les systèmes de détection d'intrusion, les SDN (Software-Defined Networking) et bien d'autres.

Dans sa thèse, il s'est notamment centré sur la sécurité du cloud. Il a étudié les problèmes de sécurité dans la conception des plates-formes cloud IaaS actuelles et a recherché de nouvelles architectures cloud pour prévenir ces problèmes de sécurité. Avant de rejoindre Symantec Research Labs, il a travaillé chez IBM T.J. Watson Research Center.

Travaux de recherche sélectionnés :

  • A Novel Statistical Pre-Processing Model for Rule-Based Machine Translation System
    Y. Sun, S. O'Brien, M. O'Hagan et F. Hollowood ; Proceedings of the 14th Annual conference of the European Association for Machine Translation, 27-28 mai 2010, Saint-Raphaël, France. Édité par Viggo Hansen et François Yvon ; 8 pages imprimées.

  • Mining the Correlation Between Human and Automatic Evaluation at Sentence Level
    Y. Sun ; LREC 2010 : proceedings of the seventh international conference on Language Resources and Evaluation, 17-23 mai 2010, La Valette, Malte ; p. 1726-1730.
Plus de détails
Réduire
 

Pierre-Antoine Vervier
Chercheur senior
 

Pierre-Antoine Vervier est actuellement ingénieur de recherche senior chez Symantec Research Labs. Il a été diplômé d'un master en informatique en 2010 à l'université de Liège (Belgique). Il a obtenu son doctorat à Télécom ParisTech (France) en 2014 sur le sujet de la sécurité de l'infrastructure de routage Internet.

Pierre-Antoine Vervier a rejoint Symantec Research Labs en 2010. Entre 2010 et 2013, il a participé au projet européen VIS-SENSE. Son travail de recherche porte essentiellement sur la sécurité des réseaux informatiques. Pendant son doctorat, il a développé et maintenu pendant plusieurs années une infrastructure d'analyse et de collecte de données en temps réel appelée SpamTracer pour étudier les attaques contre le routage Internet (détournements BGP). Il travaille également activement sur l'exploitation de vastes ensembles de données pour les renseignements de sécurité et les recherches sur les attaques.

Travaux de recherche sélectionnés :

Plus de détails
Réduire
 

Brian Witten
Directeur principal
 

En tant que directeur principal de Symantec Research Labs (SRL) à l'international, Brian Witten est chargé de diriger l'ensemble des activités de recherche et de développement effectuées par l'équipe SRL. Il a rejoint Symantec Research Labs il y a 12 ans et a créé la branche Symantec Research Labs Europe ainsi que plusieurs nouvelles technologies désormais utilisées dans les offres grand public de Norton et d'entreprise de Symantec. Tout au long de sa carrière chez Symantec, Brian a dirigé des équipes d'ingénierie de produit qui participaient à la création et à la fourniture de produits primés pour les mobiles, le cloud et les ordinateurs de bureau, notamment Symantec Endpoint Protection (SEP.cloud) et Norton Mobile Security. Grâce à son travail chez Symantec, un milliard d'appareils de l'Internet des Objets (IoT) ont pu bénéficier d'une sécurité intégrée. Pendant plus de 20 ans, il a contribué à sécuriser de nombreux outils, notamment des engins spatiaux, des appareils électroniques grand public, des infrastructures critiques et d'autres systèmes aujourd'hui utilisés dans les banques, les hôpitaux et les entreprises de production du monde entier. Avant de rejoindre Symantec, Brian Witten a travaillé à la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), l'organisation de recherche et de développement centrale de l'armée américaine. Il était chargé de la gestion d'un portefeuille d'investissement en recherche et développement de plus de 150 millions de dollars aux États-Unis et à l'international. Avant de travailler à la DARPA, Brian a servi en tant qu'officier dans l'armée de l'air américaine.

Travaux de recherche sélectionnés :

  • Detecting Known and New Salting Tricks in Unwanted Emails
    Andre Bergholz, Gerhard Paass, Frank Reichartz, Siehyun Strobel (Fraunhofer IAIS, Allemagne) ; Marie-Francine Moens (Katholieke Universitiet, Belgique) et Brian Witten (Symantec Research Labs) ; Proceedings of International Conference on Email and Anti-Spam (CEAS), Mountain View, Californie, août 2008

  • RapidUpdate: Peer-Assisted Distribution of Security Content
    Denis Serenyi et Brian Witten (Symantec Research Labs) ; Proceedings of the 7th International Workshop on Peer-to-Peer Systems (IPTPS 2008), Baie de Tampa, Floride, février 2008
Plus de détails
Réduire

Symantec Research Labs sur Twitter